Print

opération rajeunissante des paupières supérieures

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé


 

le 23 mai 2019

 

Opération sur les paupières supérieures pour rajeunir le regard, par le Dr Mitz

ACTUALITÉClassé sous :CORPS HUMAIN , CHIRURGIE DES PAUPIÈRES , L'OEIL
 
 

Vladimir Mitz

Chirurgien esthétique

 

Organe mobile de forme et d'épaisseur très variables, la paupière supérieure a tendance à se distendre avec les années, parfois à se remplir de graisse, et dans d'autres cas au contraire se creuser dans une orbite qui perd son contenu adipeux, donnant un aspect squelettique à des orbites excavées.

Les paupières supérieures sont les stores qui protège la conjonctive oculaire : la structure des paupières supérieures est particulièrement élaborée et délicate, de plus la mobilité de la paupière supérieure lui permet d'agir comme un véritable essuie-glace de l'œil, ce qui fait qu'une paralysie de ses mouvements peut entraîner une conjonctivite et une fermeture oculaire imparfaite, particulièrement inesthétique. 

Cette circonstance peut aussi se retrouver dans le cadre du ptosis, qui est un allongement ou une paralysie du muscle releveur de la paupière supérieure entraînant non seulement un allongement de la paupière supérieure mais également une gêne visuelle surtout quand on regarde vers le haut. Il y a donc une part de réparation des paupières supérieures qui concerne cette chirurgie qui n'est pas seulement esthétique.

Aspect avant de paupière tombante et fripée. © Dr Mitz, tous droits réservés

Néanmoins, pour les chirurgiens plasticiens réparateurs et esthétiques, la majorité des opérations de blépharoplastie supérieure est considérée comme plutôt esthétique que fonctionnelle.

 

Quelle est la structure anatomique d'une paupière supérieure ?

La paupière supérieure est un organe très mobile qui comporte une face muqueuse plaquée contre la conjonctive oculaire, un revêtement cutanéen surface, et un bord libre porteur des cils et de glandes annexes. Elle a une armature en profondeur qui s'appelle le cartilage tarse, près du bord libre de la paupière, ce qui lui donne une certaine cohérence. Le mouvement palpébral est assuré par les muscles releveurs de la paupière supérieure et orbiculaire de la paupière. Le releveur, comme son nom l'indique, permet de relever la paupière pour dégager le regard, et l'orbiculaire au contraire permet de contracter la paupière, un peu comme si l'on refermait le zoom d'un appareil photo.

En profondeur, la paupière supérieure est séparée des structures de l'orbite par une membrane transparente qu'on appelle le septum, derrière lequel des amas graisseux peuvent venir alourdir l'apparence de la paupière supérieure et devenir même protubérants s'il y a une maladie de type hyperthyroïdie avec exophtalmie.

Dessin de l'excision cutanée. © Dr Mitz, tous droits réservés

Sous l'arcade orbitaire, à sa partie externe, se cache la glande lacrymalequi va générer les larmes circulant dans des conduits spécifiques et aboutissant au sac lacrymal à l'angle interne de la paupière inférieure. En définitive, la paupière supérieure est un organe mobile dont la fonction est de venir régulièrement nettoyer la conjonctive des petits débris, poussière et larmes, qui peuvent l'encombrer et gêner la vision.

Du fait que les patientes féminines ont envie de recourir à la magie du maquillage pour apparaître plus belles encore, elles peuvent être gênées par un repli de la paupière supérieure, qui vient faire baver les couleurs sur les cils... De plus, le vieillissement progressif de la paupière supérieure entraîne un aspect plus lourd de celle-ci, et contribue à diminuer la surface à maquiller au-dessus des cils.

Quels sont les signes qui marquent le vieillissement de la paupière supérieure ?

Les signes sont essentiellement un aspect lourd de la paupière supérieure avec un pli cutané supplémentaire qui vient presque toucher les cils sur les côtés. Il existe aussi un excédent cutané qui vient retomber sur les plis de la patte d'oie dans la région temporo-orbitaire, soulignant le côté inexorablement fatigué du regard. L'opération qui est alors indiquée s'appelle une blépharoplastie.

La cicatrice finale dans le pli, disparaît en quatre mois. © Dr Mitz, tous droits réservés

La blépharoplastie supérieure, ou opération de rajeunissement de la paupière supérieure

Cette opération a un grand intérêt esthétique, elle est pratiquée depuis fort longtemps et chaque chirurgien a son style particulier pour la pratiquer. Personnellement, j'utilise un dessin de type Ferrari, comme la voiture du même nom : selon un dessin ondulant, qui permet d'enlever également de la peau au niveau du coin de l'œil dans sa partie externe, la cicatrice prend une forme en S horizontal, et respecte au moins six à sept millimètres de peau au-dessus des cils, pour conserver une surface à maquiller satisfaisante.

Ptosis congénital. © Andrewya, Wikimedia commons, DP

Comment se déroule l’opération de blépharoplastie supérieure ?

Un bilan visuel est pratiqué au départ pour être certain qu'il n'y a pas d'anomalies visuelles, on recherche surtout l'absence de ptosis et l'absence de sécheresse oculaire. S'il existe un ptosis congénital ou acquis, une opération spécifique portant sur le raccourcissement du muscle releveur de la paupière supérieure sera envisagée et en cas de sécheresse oculaire, il faudra prévoir un traitement par larmes artificielles.

Quelle est la technique chirurgicale la plus communément employée en matière de blépharoplastie ?

L'anesthésie nécessaire pour l'opération se fait rarement sous localement. Il vaut mieux associer un complément par injection de drogue anesthésiante, ce qui est effectuée par un anesthésiste présent sur place.

Le chirurgien enlève alors l'excédent cutané prévu en évaluant la différence gauche-droite de façon très minutieuse, car il est très fréquent d'observer une asymétrie des paupières supérieures chez la majorité des patients opérés, ce qui peut donner une insatisfaction ou une inquiétude quand le patient constate que les cicatrices ne sont pas au même endroit des deux côtés, sans avoir été prévenu et avoir lui-même observé l'asymétrie palpébrale qui ne saute pas aux yeux.

Patiente yeux ouverts et fermés avant l'opération. © Dr Mitz, tous droits réservés

Dans un certain nombre de cas, il est utile d'enlever une petite bande du muscle orbiculaire palpébral, pour diminuer encore le poids de la paupière supérieure mais cela n'est pas toujours nécessaire, surtout si la peau est très fine.

Le recours au laser pour enlever la peau a été longtemps à la mode, mais il n'est pas indispensable et chaque praticien à ses habitudes dans ce domaine d'excellence !

Puis le chirurgien pratique une hémostase en coagulant les petits vaisseaux sanguins qui saignent. Il est nécessaire dans certains cas d'enlever des poches graisseuses profondes, interne et moyenne, qui se situent juste en arrière du septum palpébral. Une coagulationprudente est nécessaire à ce niveau pour éviter les hématomes orbitaires. Des petits steri-strips sont appliqués pour maintenir les plaies opératoires protégées de tout frottement. Enfin, la fermeture sera assurée par des fils non résorbables très fins, qui seront enlevés au 7ejour.

L'intervention se fait en ambulatoire avec une sortie précoce, quelques heures après l'opération. Une application de compresses froides peut-être utile dans les heures qui suivent l'opération.

Résultat de la même patiente après deux mois à gauche et les yeux fermés à droite. © Dr Mitz, tous droits réservés

En cas de ptosis associé, le traitement chirurgical consiste à raccourcir le muscle releveur supérieur, c'est une opération délicate qui peut exposer à des reprises car le réglage de la nouvelle tension musculaire du muscle est difficile et peut exposer à des désillusions ou à des reprises chirurgicales itératives du fait d'une détente dans le temps qui varie en fonction des patients.

Quelles sont les suites habituelles de l'opération ?

On constate peu de complications postopératoires :

  • essentiellement des hématomes qui se résorbent spontanément en une quinzaine de jours ;
  • parfois quelques petites brûlures conjonctivales qu'il faut traiter par un collyre adapté.

Quelles sont les complications à redouter ?

Contrairement à la chirurgie esthétique de la paupière inférieure, les opérations de chirurgie esthétique à la paupière supérieure sont en général très bien tolérées, bien maîtrisées par les chirurgiens qui les pratiquent et elles ne donnent que très peu de complications.

Certaines sont purement théoriques, telle la perte de la vue par une infiltration mal pratiquée, d'autres complications sont plus réalistes :

  • difficulté à fermer l'œil en postopératoire à cause d'une ablation de peau trop importante ;
  • une récidive précoce de la blépharoptose du fait d'une réduction de peau insuffisante ;
  • la différence gauche-droite est souvent incriminée en postopératoire, les patients doivent être avertis avant d'opérer que la position de la cicatrice sera sans doute un peu différente des deux côtés s'il existe une asymétrie véritable constatée avant l'opération ;
  • une cicatrice mal positionnée, rétractile, irrégulière ou comportant des petits kystes gras peut parfois survenir, un traitement spécifique sera recommandé.

Combien de temps dure l'effet positif de l’opération ?

La durée moyenne de tenue correcte de l'opération est d'environ 10 à 15 ans selon les cas. Le gain observé est d'environ 10 ans d'apparence au niveau de la région des paupières.

Peut-on associer l'opération de blépharoplastie supérieure à d'autres opérations esthétiques du visage ?

C'est très fréquemment que les patients nous demandent d'associer un geste chirurgical sur les paupières inférieures (quand il existe des poches sous les yeux et des ridules insupportables). On peut également coupler l'opération de rajeunissement des quatre paupières avec une opération de type lifting cervico-facial, plus ou moins étendue selon les cas.

Y a-t-il des traitements de médecine esthétique alternatifs à la blépharoplastie chirurgicale ?

Certains auteurs ont préconisé des brûlures superficielles de la peau excédentaire de la paupière supérieure, grâce à des rayons laser ou à une sorte d'électrocoagulation de surface par des ondes à haute fréquence. Sans nier la possibilité d'obtenir une petite amélioration au niveau de l'excédent cutané des paupières supérieures, ces procédés ne permettent toutefois pas la qualité de réparation que procure une chirurgie de type blépharoplastie bien faite. Par contre, les injections de Botox et d'acide hyaluronique n'ont aucun effet sur l'excédent de peau de la paupière supérieure, si ce n'est parfois de relever les sourcils et de remonter passivement la paupière supérieure écroulée.

Y a-t-il une cause congénitale ou événementielle à l'apparition d’une lourdeur de la paupière supérieure ?

La grande majorité des patients qui présentent des paupières supérieures lourdes ont une histoire familiale équivalente, ce qui d'ailleurs leur fait prendre conscience précocement qu'un geste chirurgical sera nécessaire dans leur cas. Par ailleurs, l'exposition exagérée au soleil qui calcine, la consommation intempestive de tabac qui fracasse les fibres élastiques dermiques, et les aléas de la vie qui provoquent des chocs psychologiques susceptibles de distendre les tissus même de bonne qualité, sont des acquis réels de notre observation médicale au cours du vieillissement - tout en observant que celui-ci est inégal d'un patient à l'autre, mais que la part événementielle des tracas de la vie joue certainement un rôle déterminant dans le vieillissement des paupières supérieures.

Y a-t-il une prise en charge par la Sécurité sociale ?

Une prise en charge par la Sécurité sociale est possible s'il existe une gêne visuelle avec diminution du champ visuel authentifié par un examen ophtalmologique précis, en général les chirurgiens ophtalmologistes qui pratiquent aussi l'opération de blépharoplastie supérieure, prendront un dépassement pour le caractère esthétique de la réparation palpébrale, qui ne se limite pas à enlever la lourdeur de la paupière supérieure mais qui peut aussi intéresser la correction d'un ptosis plus ou moins évident.

Conclusion

La chirurgie esthétique des paupières supérieures est considérée comme un des actes les plus valorisants pour la correction des signes évidents du vieillissement du visage. C'est une opération à la fois simple et complexe : simple parce qu'il s'agit d'enlever un peu de peau et de graisse au niveau de la paupière supérieure mais complexe parce qu'aucun patient n'est symétrique. Les attentes de chaque patient opéré pour obtenir un résultat parfait et naturel, vierge de toute contrefaçon chirurgicale, butent sur certains vices de cicatrisation inhérents à la pratique de notre métier délicat.

Print

rhinoplastie, explications vladimir mitz

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

extrait d'un article du docteur vladimir mitz dans futura sciences

Le RV du Dr Mitz : rhinoplastie, quelle opération pour le nez en chirurgie esthétique ?

QUESTION/RÉPONSEClassé sous :SANTÉ , CHIRURGIE ESTHÉTIQUE , RHINOPLASTIE
 
Vladimir Mitz

Chirurgien ethétique 

La chirurgie esthétique du nez (rhinoplastie) a pour but d'améliorer l'apparence physique du visage et de diminuer les complexes de certains patients, de la manière la plus naturelle possible.

La réalisation de cette intervention suppose un examen clinique minutieux en préopératoire, parfois complété d'un scanner de la cloison nasale, et pour la partie esthétique, de la réalisation de simulation par ordinateur, complétée par des photographies d'étude qui seront retouchées afin de rendre l'opération la plus interactive possible.

 

Les différentes structures  anatomiques concernées par une rhinoplastie

  • La peau de recouvrement peut-être plus ou moins épaisse, ce qui va conditionner le dégonflement post-opératoire.
  • Les cartilages du nez se retrouvent au niveau de la pointe nasale et des narines, ils forment l'armature résistance qui permet la dilatationau moment du passage de l'air, ce sont les cartilages alaires. Il existe aussi un support cartilagineux au niveau du tiers médian du nez, que l'on appelle les cartilages triangulaires.
  • Les os du nez se trouvent au niveau de la moitié supérieure du nez et forment un couloir rigide, qui peut subir des fractures consécutives à un traumatisme ou à la suite des impacts au moment d'activités sportives violentes, comme la boxe.
  • La cloison nasale est un mur porteur central et profond, composé à la fois de cartilage plus ou moins dévié de façon congénitale, et une portion osseuse qui soutient les os, cette structure s'appelle le vomer.
  • On trouve en profondeur, attaché aux parois latérales du nez, les cornets qui sont des sortes de radiateurs réchauffant l'air qui passe, ils peuvent représenter un obstacle lorsqu'ils sont hypertrophiés.

La chirurgie réparatrice et esthétique du nez doit donc s'attaquer aux anomalies de chacun de ses composants anatomiques. C'est pourquoi elles sont si difficiles, et justifient une grande expérience de la part du chirurgien.

Grand nez sévère corrigé par rhinoseptoplastie, avant et après. © Dr Mitz, tous droits réservés

Rhinoplastie primaire et rhinoplastie secondaire

La rhinoplastie primaire se dit d'une intervention du nez effectuée en première intention, c'est-à-dire que je n'ai jamais été opéré auparavant. La rhinoplastie secondaire concerne la réparation d'un nez qui a déjà été opéré auparavant, et dont le résultat n'est pas satisfaisant, en tout cas dans la vision du patient.

Qu'il s'agisse d'une opération primaire ou secondaire, la rhinoplastie est un acte chirurgical particulièrement difficile car il convient de faire en sorte que personne ne puisse voir qu'une opération du nez a été effectuée, ce n'est pas un vœu pieux. Un chirurgien habile et expérimenté y arrive dans la grande majorité des cas mais on conçoit dans la grande variété des actes chirurgicaux qu'il faut savoir pratiquer pour pouvoir obtenir un résultat optimal !

Vues de 3/4 avant et après intervention. © Dr Mitz, tous droits réservés

Rhinoplastie chirurgicale ou médicale ?

L'immense majorité des rhinoplasties s'effectuent par la méthode chirurgicale. Il n'y a que par la chirurgie que l'on peut retailler une bosse, remonter une pointe de nez tombante, affiner la pointe, rectifier la cloison, symétriser les narines, etc.

Par contre s'il est possible dans un certain nombre de cas, où les déformations sont modérées, d'améliorer l'apparence du patient par des injections d'acide hyaluronique qui permettent de combler les creux, et donc d'atténuer une bosse par injection de produit au-dessus et en dessous pour rectifier le nez, il est aussi possible d'injecter au niveau de la pointe du nez pour la remonter un peu d'acide hyaluronique. Il n'y a donc pas franchement concurrence entre une rhinoplastie chirurgicale et une rhinoplastie médicale, car ces procédés ne s'appliquent pas du tout aux mêmes patients. En outre, les rhinoplasties médicales ne durent qu'un moment, deux années au mieux, alors que la rhinoplastie chirurgicale vise à un résultat stable et définitif.

Rhinoplastie ou profiloplastie ?

Bien que la rhinoplastie provoque évidemment une modification générale du profil du visage, on entend par profiloplastie la correction simultanée d'un nez trop grand et d'un menton en retrait, ou bien la situation inverse. Parmi les multiples techniques qui permettent d'atteindre cet objectif, il y en a une qui est ma favorite : la récolte prudente de la bosse existant sur le nez pour pouvoir la ré-inclure au devant du menton osseux, par une incision à l'intérieur de la lèvre inférieure, donc dissimulée dans la bouche, sans aucune cicatrice visible !

Nez large et bossu : correction par rhinoseptoplastie endonarinaire, sans cicatrices visibles. © Dr Mitz, tous droits réservés

Rhinoplastie par voie ouverte ou par voie fermée ?

Pendant un siècle environ, la majorité des chirurgiens du XXe siècle ont pratiqué les rhinoplasties par voie fermée, c'est-à-dire que les cicatrices nécessaires pour aborder le nez et d'agir sur ses composants structurels étaient cachées à l'intérieur des narines. Cette technique a donc l'avantage de ne montrer aucune cicatrice visible extérieure, mais impose au chirurgien qui la pratique d'opérer la tête penchée vers l'intérieur du nez et affublée d'un casque à lumière froide pour pouvoir voir en profondeur les effets de son action.

Bien que décrite il y a très longtemps, une autre méthode existe pour agir à l'intérieur du nez, elle s'appelle la voie de Réty et consiste à inciser la columelle, ce qui permet de soulever la peau du nez comme le capot d'une voiture ! L'opération est donc facilitée par une meilleure exposition des tissus, mais comporte l'inconvénient sérieux d'une cicatrice qui peut demeurer visible quand le patient relève la tête, et d'une distorsion finale lorsque le chirurgien effectue la suture de la columelle.

Les complications de la rhinoplastie

La rhinoplastie donne en moyenne 95 % de bons et très bons résultats après une seule et première intervention, mais des complications existent du fait même des nécessités de la cicatrisation interne des tissus qui reste aléatoire et variable d'un patient à l'autre. Sans vouloir faire un listing exhaustif des complications, il est nécessaire de signaler qu'il existe souvent un certain nombre d'insatisfactions qui sont liées au fait que la rhinoplastie va évoluer dans le temps, notamment en matièredes gonflements de la pointe du nez, ce qui peut parfois nécessiter 18 mois à 2 ans.

Voici quelques complications à connaître :

  • une complication anesthésique peut conduire au décès, c'est pourquoi la consultation pré-anesthésie est si importante pour dépister et limiter le risque fatal ;
  • une hémorragie nasale persistante après l'ablation des mèches ;
  • une insuffisance de résection de la bosse laissant un nez trop grand et convexe non prévu au départ ;
  • un excès de réduction de la bosse conduisant à un nez en trompette ;
  • une asymétrie nasale résiduelle avec déviation du nez ou asymétrie des narines ;
  • une insuffisance de dégonflement de la pointe, il reste trop rond ou pas assez délicatement ciselé ;
  • un nez trop long avec plongée des narines dans le sourire ;
  • des irrégularités osseuses au niveau de l'arête qu'il conviendra de meuler secondairement ;
  • une infection post-opératoire absolument exceptionnelle et qu'il faut savoir prévenir.

Rappelons que cette liste non exhaustive de complications doit servir à prévenir par une technique chirurgicale bien adaptée, et peut éventuellement être corrigée par une rhinoplastie secondaire pratiquée par un chirurgien compétent.

Comment se déroule une rhinoplastie simple ?

  • Une ou deux consultations chirurgicales préalables permettent le morphing informatique et les photographies d'étude.
  • Une consultation d'anesthésie dans la semaine qui précède l'opération.
  • Une entrée en clinique avec ses affaires de toilette sans avoir mangé trop sucré dans les trois jours qui précèdent, afin d'éviter l'infection post-opératoire.
  • Un dernier contact éveillé avec son chirurgien pour bien préciser les demandes du patient, et ce en salle d'opération avant d'être endormi.
  • La rhinoplastie se déroule sous anesthésie générale avec une intubation et une protection des voies digestives et aériennes pour éviter l'inondation bronchique.
  • L'opération de rhinoplastie dure entre une heure et trois heures en fonction de la difficulté de l'acte.
  • Le chirurgien diminue les cartilages des ailes du nez, retaille les cartilages triangulaires, enlève une bosse exagérée, et rapproche les os du nez par des ostéotomies qui peuvent être faites de différentes façons, souvent à l'aide d'un ciseau à os frappé par un petit marteau : c'est donc d'une véritable sculpture qu'il s'agit.
  • Des steri-strip seront placés sur le nez une fois qu'il aura été reconstruit et les os rapprochés et re-axés.
  • Des mèches absorbantes sont placées à l'intérieur des fosses nasales qui seront retirées le lendemain de l'opération.
  • Un plâtre est appliqué sur le nez pour bien maintenir les différentes structures qui ont été ajustées, notamment les os du nez qui ont dû être rapprochés.
  • Des hématomes péri-orbitaires peuvent se rencontrer dans certains cas et ne doivent pas particulièrement inquiéter, parce qu'ils vont se résorber en 15 jours environ.
  • Des gouttes protectrices dans les yeux pour éviter les conjonctivites, et dans le nez pour éliminer les croûtes plus rapidement.
  • Le plâtre sera enlevé au 7e jour post-opératoire.
  • Le nez va alors progressivement regonfler au niveau de sa racine et au niveau de la pointe.
  • On observe 90 % du résultat final à six mois, 95 % du résultat final après un an et 100 % du résultat final après 18 mois.

En conclusion la rhinoplastie et une magnifique opération de chirurgie plastique esthétique et réparatrice, elle combine à la fois un changement d'apparence mais aussi doit tenir compte de la fonction respiratoire du nez, il ne faut surtout pas abîmer et même, dans la plupart des cas améliorer notamment s'il existe des déviations de la cloison ou des anomalies au niveau des cornets.

Le but ultime est d'atteindre un résultat totalement naturel, invisible pour l'entourage, qui ne doit remarquer qu'un côté avenant et rajeuni, sans pouvoir réellement déterminer quel acte chirurgical a bien pu être pratiqué !

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE DR VLADIMIR MITZ 

Le Docteur Vladimir Mitz, est un chirurgien esthétique a Paris. C’est un auteur qui traite de la chirurgie plastique ou esthétique et réparatrice à travers plusieurs de ses ouvrages. Il a fait toutes ses études de médecine et de chirurgie en France. Ancien externe, puis interne et chef de clinique des hôpitaux de Paris, il s’est intéressé très rapidement à la chirurgie. Interne en neurochirurgie à l’hôpital Lariboisière, il avait été fasciné par la précision et la qualité technique des opérations pratiquées sur le cerveau. La dimension humaine de cette chirurgie l’avait enthousiasmé.

Print

rhinoplastie médicale: une bonne solution pour réfléchir!

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

Rhinoplastie médicale: une bonne solution pour réfléchir!

 

Dans certains cas de déformation nasale mineure, après une rhinoplastie qui présente de petits défauts, il peut être intéressant de pratiquer ce qui s'appelle actuellement une rhinoplasttie médicale; Cette technique consiste à injecter de l'acide hyaluronique pour remplir et corriger des creux ou des irrégularités qui ennuient les patients; ceux ci ne sont pas très enclins à subir une opération , ou une réintervention.

Toutefois, compte tenu des produits qui sont résorbables en un an ou deux, utilisés pour ce travail, les patients doivent accepter de refaire cette procédure simple au cabinet pour obtenir le résultat escompté; En tout cas, cette méthode permet de démontrer au patient ce qu'il est possible d'obtenir par une opération chirurgicale, qui elle sera définitive: cela lui laisse le temps de réfléchir!

Vous voyez dans la vidéo ci dessous un exemple de ce que j'ai obtenu par une rhinoplastie médicale avant après:

https://www.dailymotion.com/video/x6zbwke

 

 

Print

la taxe TVA est modulée en chirurgie esthétique!

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

désir de chirurgie esthétique

La TVA de 20 % qui était appliquée en matière de chirurgie esthétique ne devrait plus être aussi pénalisante pour les patients désireux de se faire opérer en France:

très bonne nouvelle donc, car les députés européens ont considéré que des actes chirurgicaux qui ont été étiquetés par la caisse Nationale d'Assurance Maladie comme actes  à visée thérapeutique ne peuvent être taxés par la TVA; cette taxation ne s'applique donc qu’à des actes purement esthétiques, tels des injections médicales de botox ou d’acide hyaluronique, ou à des opérations chirurgicales qui ne comportent pas une dénomination codée dans le listing de la Caisse nationale d'assurance maladie ou actes CCAM.

Pour nous Chirurgiens esthétiques à Paris ou ailleurs en France, la taxe TVA imposée au patient était devenue très lourde à réclamer aux candidats  qui désiraient une opération; d'autant plus que les mutuelles, depuis 2 ans se sont mises à rembourser beaucoup moins bien les dépassement d'honoraires,  pour des raisons qui ne sont pas encore parfaitement claires!

Dans le monde réel et tourmenté que nous vivons actuellement, il est très difficile de faire la distinction entre des actes à visée purement thérapeutique de ceux purement de confort , donc esthétiques,  car lorsqu’il y a un complexe qui obstrue le quotidien d'un patient, cela crée un état de tension nerveuse qui peut aboutir à une pollution de la vie professionnelle, sentimentale, intime!

Et tout simplement tout dans le quotidien devient pénible; à cause de la profusion des miroirs et des  Selfies qui constituent un gouffre de narcissisme. La souffrance psychologique mérite une solution qui évite la dépression; dommage donc d’introduire une TVA dans le champ délicat, fragile, onéreux d’une amélioration de la vie que tous recherchent quel que soit leur niveau de fortune.

La démocratisation de l’esthétique, qui intéresse 25% de la population, en dépend.

 

Print

chirurgie esthétique:plastie de la fesse

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

La plastie de la fesse 

La plastie de la fesses ou réduction chirurgicale de la fesse ou lifting de la fesse, est une opération trop méconnue!

 

Comment est-elle née?

Elle a été popularisée par Raymond Vilain, pour regalber la fesse et corriger les grandes “culottes de cheval”(ou stéatomérie trochantérienne) à une époque où la liposuccion n'existait pas;

Mais encore aujourd'hui, cette opération garde une place dans les cas où il existe un grand excédent cutané, qui produit une sorte de culotte de golf, que les patients  ne supportent pas au quotidien.

 

La plastie de la fesse est elle une opération grave?

La réduction chirurgicale de la fesse est une opération importante, longue, et hémorragique;  

1)d'abord parce qu'il s'agit d'enlever une grande quantité de peau et de graisse à la partie basse de la fesse;

2) d'autre part parce que les suites postopératoires sont inconfortables car la patiente a du mal à s'asseoir au début; par contre la position couchée sur le dos sur le côté ou sur le ventre reste possible;

3) enfin c'est une opération hémorragique qui justifie une hospitalisation de 48 heures pour surveillance;

 

Les cicatrices de la plastie de la fesse: sont elles horribles?

Non, mais  la réduction chirurgicale de la fesse donne lieu à des cicatrices longues situés dans le sillon sous-fessier; elles vont disparaître progressivement dans le sillon sous fessier!

Ces cicatrices sont en général de bonne qualité après le 4e mois;

mais on peut observer des petits soucis de cicatrisation à type de rejet de fil ou de petite infection localisée,  plus rarement de désunion cicatricielle qu'il faudra réparer après six mois d'évolution;

 

conclusion

La réduction chirurgicale de la fesse, ou plastie de  la fesse, est donc une excellente opération, qu’ il faut connaître dans le cadre de l'amélioration de la silhouette féminine ou masculine, après un amaigrissement massif;  

Cette opération a donné de grandes satisfaction autrefois , et elle est devenue un peu oubliée  au profit des lipofillings de la fesse, où d'autres gestes chirurgicaux qui ne donnent pas le même résultat favorable au niveau des contours corporels.

 

Print

le mégapubis, une déformation méconnue!

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

 

 

 

 

 

Le  mégapubis est une déformation corporelle un peu méconnue; elle affecte certaines patientes trop grosses, et accompagne des déformations associées de la silhouette;:ventre,cuisses, bras, fesses, etc...

la présence d'un mégapubis excessif est gênante fonctionnellement, et esthétiquement;

la cause anatomique en est l'accumulation d'adipocytes au sein de logettes fibreuses qui se gonflent progressivement;

Le mégapubis accompagne frequemment une obésité généralisée, ou un gros ventre adipeux; la gymnastique et l'amaigrissement forcené ne font pas fondre le mégapubis, malheureusement;

la solution thérapeutique passe par une liposuccion à répéter parfois, et plus rarement par une réduction chirurgicale avec une cicactrice placée dans le territoire d'une incision de césarienne basse.

 

Print

la réduction mammaire est une opération très satisfaisante:

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

dessin vladimir mitz

La reduction mammaire est une excellente opération, qui a fait de grands progrès en 50 ans!

Depuis que le brésilien IVO PITANGUY a décrit sa technique de plastie mammaire de réduction en réséquant la partie profonde de la glande "en quille de bateau," les améliorations ont été considérables:

1)grande sécurité dans les résections glandulaire avec minimes risques  de nécrose glandulaire ou cutanée

2)racourcissement des cicatrices  après réduction mammaire, en privilégiant une longue verticale et une courte horizontale : la barre horizontale du T peut même être complètement évitée dans certains cas; c'est le concept révolutionnaire de réduction mammaire du français CLAUDE LASSUS ,suivi de la belge MADELEINE LEJOUR: la réduction mammaire par cicatrice périaréolaire et  verticale pure.

3)La manoeuvre  de Schwartzman permet une désépidermisation périaréolaire ce qui préserve la sensibilité et la vitalité de l'aréole et du mamelon;

4)une très jolie forme plus érotique peut être obtenue grâce à l'utilisation d'un clamp spécial(clamp de mitz) pour pincer et former le sein; cette méthode trouve son origine dans la technique de la voûte dermique décrite par feu JP Lalardrie;

5)la symétrie finale est vérifiée en position assise peropératoire

6)les possibilités d'allaiter sont préservées dans la majorité des cas de réduction mammaire:

7)la satisfaction des patientes est maximale après les réductions mammaires réussies;

a l'heure des contraintes financières,TVA,coût de la vie,impôts,etc..refaire une poitrine "érotique" est un défi chirurgical possible,

 

grâce aux nouvelles techniques de plastie mammaire de réduction et de lifting du sein:

quelles sont les techniques modernes de réduction mammaire possibles?

j'utilise 2 techniques différentes en fonction des cas particuliers:

1)la technique JOLICONE , basée sur l'emploi de ce  clamp spécial que j'ai mis au point,dans les cas où il y a un

considérable excès de peau par rapport à la glande mammaire.Ce clamp permet de bien calibrer  et retendre la peau pour rétablir un étui cutané ajusté!

2)la technique que j'appelle du BOUDDAH, à cause du dessin préétabli, qui est utile pour faire des diminutions calibrées monobloc

 sans décollement dangereux entre la glande et la peau.Ce dessin ressemble à un Bouddah assis.

Ces 2 techniques que j'ai enseigné à mes élèves , permettent de résoudre astucieusement la majorité es cas d'hypertrophie

mammaire avérée et gênante dans la vie courante, ce qui rend les réductions mammaires plus sûres et plus rapides à effectuer.

Les cicatrices résiduelles sont plus courtes que dans les autres techniques, parfois réduites à de simples verticales et péri-aréolaires;

toutefois chaque patiente cicatrise à sa façon, et le risque de cicatrices élargies, hypertrophiques ou chéloide demeure, imposant des gestes correcteurs spécifiques.

 

Vous pourrez avoir d'autres informations à ce sujet sur mon site officiel : Vladimir-mitz.com

 

réductio mammairestatue de niki

Print

avoir bonne mine, conseils vladimir mitz!

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

blepharoplastie inferieure avant aprèsavoir bonne mine , le rêve de tous le matins car nous sommes des insectes sociaux narcissiques!

cette vidéo récente vous explique quelques solutions chirurgicales et vous fournit des exemples en images avant-après  de blépharoplastie et microlift! allez sur 

https://youtu.be/6cd-Qajw3Fw

 

Print

lifting avec SMAS: évolution à long terme

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

visage, dessin mitz

Beaucoup de patients redoutent qu'un lifting les transforme ou les rende peu naturels, la bouche tirée ou les joues tendues façon draps d'hôtel!

mais cela n'est pas le cas si l'on respecte des vecteurs de re-tension corrects aussi bien en profondeur, que sur le SMAS(système musculo-aponévrotique superficiel) situé sous  de la peau;

le vieillissement du lifting suit alors le destin des fibres élastiques originelles que vous portez en vous, génétiquement programmées , mais altérées de plus par le tabac, l'alcool ou une mauvaise hygiène de vie;

voici un film dailymotion qui expose ces réalités: allez sur:  http://dai.ly/x6jf3c3

Print

chirurgie esthetique pour ou contre

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

un article d'avril 2018 d'ouest france:

Chirurgie esthétique. « Les patients sont souvent trop impatients »

Une patiente, lors d'une consultation, avant une opération des paupières.
Une patiente, lors d'une consultation, avant une opération des paupières. | Evgeny Atamanenko

Scandales sanitaires, buzz sur les opérations ratées, la chirurgie esthétique n’a pas toujours bonne image. Quelles questions se poser avant de se faire opérer ? Quelles sont les tendances en France et dans le monde ? Pourquoi la chirurgie des organes sexuels est-elle celle qui connaît la progression la plus importante, depuis quelques années ? Entretien avec le Dr Vladimir Mitz, l’un des précurseurs de la chirurgie micro-invasive en France.

En 2016, l’International Society of Aesthetic Plastic Surgery (Isaps) a recensé 20 362 655 actes de chirurgie et de médecine esthétiques, un chiffre en hausse de 9 % par rapport à 2015. De plus en plus de personnes ont recours à la chirurgie esthétique pour améliorer leur apparence ou se sentir plus en accord avec eux-mêmes ; 86,2 % des actes concernent des femmes, mais les hommes - notamment en France - commencent à s’y mettre (lire ci-dessous).

Les actes les plus fréquents ne sont pas chirurgicaux. Il s’agit des injections d’acide hyaluronique (notamment pour combler les rides) et de toxine botulique (le botox, pour figer les muscles du haut du visage et limiter les rides). Côté chirurgie, les actes les plus fréquents sont l’augmentation de poitrine (implants en silicone), et la chirurgie des paupières. Voici les actes les plus fréquents en 2016 :

 

 

 

Les chiffres de l’Isaps ne prennent pas en compte tous les pays. Il manque notamment la Corée du Sud, où la chirurgie esthétique est très pratiquée, avec environ 1,2 million d’actes par an (notamment des ressortissants de différents pays asiatiques qui viennent y faire du tourisme chirugical). Dans le classement de l’Isaps, les États-Unis sont en tête devant le Brésil. La France est en 10e position.

 

 

 

La chirurgie esthétique a une mauvaise image en France ?

Dr Vladimir Mitz - On reste dans l’idée que ce sont des opérations inutiles. Il y a une méconnaissance de l’injustice au niveau du vieillissement et des complexes que cela introduit. Les buzz sur Internet avec des photos d’opérations ratées, et les scandales liés aux prothèses mammaires n’ont rien arrangé.

Celles-ci sont vraiment sûres, maintenant ?

Oui, elles utilisent des matériaux cohérents. Même si on les coupe en deux, ils ne coulent pas. Les prothèses actuelles peuvent durer plus de 10 ans.

Quelle est la proportion de complications en chirurgie esthétique ?

Cela dépend des opérations, entre 0,5 % et 10 %. Pour les plasties abdominales, avec des grands décollements, le taux global est de 10 %. En France, la loi est très stricte, on ne peut opérer quelqu’un que quinze jours après la consultation, pour donner un délai de réflexion. Et on prend beaucoup de précautions avant. À l’étranger, parfois, le médecin ne voit le patient que le matin même.

Selon vous, les patients acceptent de plus en plus mal le temps nécessaire de la cicatrisation ?

C’est l’effet Amazon. Tout, tout de suite. Penser qu’on peut passer d’un avant à un après, sans le temps de la cicatrisation et l’acceptation du nouveau soi-même est une erreur. Cette perception peut être très perturbée par l’entourage. Tout ça pour ça ? Le chirurgien a deux ennemis. La cicatrisation et l’infection. On comprend comment certaines cicatrices deviennent pathologiques mais on ne sait pas accélérer la cicatrisation. Ce qu’on peut faire, c’est ne pas nuire. Dans mon livre, j’explique que la perception de raté chirurgical n’est pas toujours la même pour le patient et pour le médecin. Si un problème arrive, on peut le plus souvent le rattraper.

 

Le chirurgien esthétique Vladimir Mitz. | Flammarion

 

Comment savoir si on est prêt ?

Il faut une relation de confiance avec le chirurgien. La fiabilité du patient, ce n’est pas que le compte en banque, mais savoir s’il va encaisser le choc opératoire. Après un deuil, une rupture, ce n’est certainement pas le bon moment. Il y a parfois des complications psychosomatiques, comme l’apparition de coques autour de prothèses mammaires, parce que le patient n’était pas prêt. Selon moi, le médecin de famille reste le nœud de la bonne orientation. Il ne faut pas le laisser dans le secret, de façon à avoir son avis. Le chirurgien a un pouvoir qu’il doit conserver, le pouvoir de dire non. Et ce n’est pas facile, des clients peuvent être furieux…

Aller se faire opérer à l’étranger pose vraiment problème ? On comprend que cela n’arrange pas les affaires des chirurgiens français…

À l’étranger, les Français vont essentiellement dans les pays du Maghreb et un peu dans les pays de l’Est. Les chirurgiens marocains ou tunisiens sont généralement compétents, ils sont pour la plupart formés dans les universités françaises. Ils ont la capacité technique, mais le problème est que ce ne sont pas eux les référents directs, mais un organisme de tourisme. Cela ne se passe pas toujours mal, mais il y a un problème de suivi. C’est vrai, c’est moins cher, entre un tiers et 50 % de moins qu’en France.

Votre grand concurrent est la médecine esthétique…

Deux molécules, le botox et l’acide hyaluronique ont changé la donne. Les opérations de médecine esthétique ont dépassé celles de chirurgies, plus invasives. Et les liftings ont été en grande partie remplacés par la technique des fils crantés ou tenseurs, qui a fait des progrès, c’est vrai.

 

Le scandale des implants défectueux de la société PIP a terni l'image de la chirurgie esthétique, mais l'augmentation mammaire reste l'opération la plus pratiquée en France et dans le monde. | Reuters

 

Quelle est la chirurgie la plus pratiquée en France ?

L’augmentation mammaire, suivie par la liposuccion, qui, pour être réussie, demande un effort personnel. Il faut perdre des kilos en amont et la patiente ne perd pas les kilos qu’elle veut perdre. La graisse sur le corps féminin est organisée comme un abricot, il y a la chair et le noyau. Ce qui est programmé génétiquement est le noyau qui grossit progressivement. La chair est événementielle, c’est ce qu’on mange, le sport…. Le chirurgien aura beau enlever le noyau, si la chair continue de croître, le progrès ne sera pas visible.

 

 

 

Quelle est la part de la clientèle masculine ?

Environ 15 % et elle augmente. Avec deux étages, les paupières à partir de la trentaine, et vers 50-55 ans, quand le pneu apparaît. Et, ce qui est moins connu, la gynécomastie (le développement excessif des glandes mammaires), qui peut apparaître tôt et ne part pas toute seule.

Il y a des spécificités françaises ?

La quête du naturel, par opposition aux anglo-saxons, même si ça commence à changer chez eux aussi. Quand je faisais mes études aux États-Unis, si on faisait un lifting, il fallait qu’on le voie. Cela indiquait qu’on avait pu se payer un chirurgien capable d’effets spectaculaires. En France, le chirurgien doit rester invisible. Il est dans le cœur de la patiente mais c’est tout. La patiente attend qu’on lui dise « tu as bonne mine »« tu as l’air en forme ». Mais surtout pas qu’on lui dise : « Ah, tu as fait un lifting, toi »

Les techniques de chirurgie micro-invasives continuent à évoluer ?

Elles sont constantes et elles ont été immenses. Exemple pour les liftings du front. Avant on ouvrait d’une oreille à l’autre, on abaissait le masque facial et on allait opérer sur le muscle frontal, relever les sourcils, enlever les muscles qui créent les rides du lion. Un chirurgien américain a eu l’idée de faire des petits trous et d’utiliser l’endoscopie utilisée dans la chirurgie digestive. Puis est arrivé le botox et cela a été en partie mis au rancart. Mais on fait maintenant des liftings plus léger, avec peu de décollements, sans forcément couper les ligaments. On peut les replacer. C’est le microlift, qui se fait en ambulatoire.

En matière de lifting. Pendant longtemps, on a manqué de ciment pour donner une jolie forme. Puis on s’est rendu compte qu’on pouvait utiliser la graisse, avec la technique du lipofilling, qui continue à évoluer. Pour l’instant, on n’arrive qu’à 30 % ou 40 % de survie des adipocytes. Elle a d’abord été utilisée pour des reconstructions du sein après cancer, pour des patientes qui ne voulaient pas de prothèse. Pour quelqu’un qui voudrait augmenter sa poitrine, on n’arrive qu’à un demi-bonnet par séance. On ne peut pas injecter de la graisse comme de la crème chantilly.

Vous estimez que la chirurgie esthétique soit accessible aux adolescents. C’est vraiment pertinent ?

Ma première préoccupation est de savoir si le problème est réel. Si oui, il faut trouver un consensus familial, qui n’est pas toujours facile à trouver.

Quel est l’âge minimal, selon vous ?

Quatorze ans. J’ai opéré des jeunes filles de 14 ans avec des hypertrophies mammaires extrêmement importantes. Des garçons de 15 ans avec des nez problématiques. On le fait classiquement pour les enfants avec des oreilles décollées dès l’âge de 7 ans, mais c’est mieux accepté par la société.

Certaines techniques de chirurgie esthétique autorisées ailleurs sont interdites en France ?

La liposuccion au laser. Au début, les systèmes n’étaient pas très au point, il y avait des risques de brûlure. Maintenant, le matériel est plus fiable.

Quelles sont les tendances récentes au niveau mondial ?

L’augmentation des fesses, par lipofilling et prothèses de fesses. Notamment en Amérique latine, où les femmes tiennent à avoir des fesses voluptueuses. Le cas de Kim Kardashian a accéléré le mouvement, et il y a maintenant des demandes en Europe. Mais plutôt par lipofilling.

Le second phénomène est lié au développement de la chirurgie bariatrique (la chirurgie permettant des pertes de poids très importantes chez des obèses). Elle permet de faire perdre, parfois, jusqu’à 100 kg, ce qui entraîne des désordres considérables au niveau cutané. Il a fallu adapter des opérations anciennes. Si nous étions des tailleurs, ce serait comme apprendre à faire des vestes les plus étriquées, possibles là où avant on taillait des capelines. Aux États-Unis, on peut trouver six chirurgiens travaillant ensemble pendant 18 h pour qu’il n’y ait qu’une seule opération. Je pense que c’est dangereux d’opérer au-delà de quatre heures. Il vaut mieux faire plusieurs opérations. Mais sur ce point il n’y a pas consensus.

Le troisième phénomène, est le développement, le plus important en pourcentage, de la chirurgie intime. Surtout la labiaplastie.

La chirurgie des petites lèvres aurait augmenté de 45 % entre 2015 et 2016. Comment l’expliquer ?

Dans certains cas, des petites lèvres trop développées sont une véritable gêne pour des femmes, pour faire du vélo ou lors de l’intromission. Mais il y a un mouvement de mode, lié en partie aux réseaux sociaux, et à celle des maillots très serrés. En Californie, des femmes demandent à ressembler en tout point à une poupée Barbie, avec les petites lèvres ne formant qu’un mince liseré.

Une autre tendance récente est la diminution de la taille du vagin après une grossesse, ou, en médecine esthétique, le développement du point G en injectant de l’acide hyaluronique…

 
 

Vladimir Mitz est l’auteur de nombreux ouvrages sur la chirurgie esthétique. Le plus récent est Chirurgie esthétique : pour ou contre ?, Flammarion, 198 pages, 18 €.

Print

chirurgie esthétique: TVA ou pas?

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

 

Pas de TVA sur la chirurgie esthétique à finalité thérapeutique



Même non pris en charge par l'Assurance maladie, les actes de médecine et de chirurgie esthétique sont exonérés de TVA dès lors que leur intérêt diagnostique ou thérapeutique est reconnu par la Haute autorité de Santé.

Dans une mise à jour Bofip du 7 février, l’administration assouplit sa doctrine selon laquelle, en matière de médecine et de chirurgie esthétique, les seuls actes qui bénéficient de l'exonération de TVA sont ceux pris en charge totalement ou partiellement par l'Assurance maladie, c'est-à-dire notamment les actes de chirurgie réparatrice et certains actes de chirurgie esthétique justifiés par un risque pour la santé du patient ou liés à la reconnaissance d'un grave préjudice psychologie ou social.

Sont désormais également admis au bénéfice de l’exonération de TVA, lorsqu'ils ne sont pas pris en charge par l'Assurance maladie, les actes de médecine et de chirurgie esthétique dont l’intérêt diagnostique ou thérapeutique a été reconnu dans les avis rendus par l’autorité sanitaire compétente, saisie dans le cadre de la procédure d’inscription aux nomenclatures des actes professionnels pris en charge par l’Assurance maladie, consultables sur le site internet de la Haute autorité de Santé.

A noter : Un acte de médecine ou de chirurgie esthétique non pris en charge par la sécurité sociale et dont la finalité thérapeutique n’est pas reconnue doit être soumis à la TVA, quel que soit le type d’établissement dans lequel il est pratiqué.

Isabelle LARCHER

 

BOI-TVA-CHAMP-30-10-20-10 no 43 

© Editions Francis Lefebvre - La Quotidienne

Print

la chirurgie esthétique, pour ou contre!un article récent du point

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

Actualité  Débats  Les éditorialistes du Point  A votre santé

Chirurgie esthétique : les – mauvaises – leçons des stars

Dans son dernier livre, le Dr Vladimir Mitz regrette que de nombreuses personnes souhaitent ressembler à des célébrités qui « vont au-delà des normes ».

PAR 
Publié le 19/01/2018 à 12:24 | Le Point.fr
Mickael Jackson en concert à Nice en 1998.

Mickael Jackson en concert à Nice en 1998.

© Patrick SICCOLI/SIPA /

Print

sillons naso géniens et plis d'amertume:comblement

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

le comblement des lèvres, des sillons naso géniens et des plis d'amertume,l'augmentation éventuelle des pommettes peuvent rajeunir un visage sans l'obligation tant redoutée d'un bistouri!

la vidéo ci dessous-pardon de son côté un peu hard-peut donner un impression de ce que la médecine esthétique peut réaliser grâce à une technique éprouvée et fiable;

le produit injecté est de l'acide hyaluronique à haute densité,fiable et durant 18 mois à 2 ans!

cliquez sur:

lèvres minces,correction par vladimir mitz from mitz vladimir on Vimeo.

Print

tarifs en chirurgie esthétique et réparatrice,TVA,etc...

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

les tarifs en chirurgie esthétique sont "requalifiables":la

chirurgie est réparatrice ou non réparatrice à visée

"thérapeutique non prise en charge par la sécu"!

donc TVA à tout coup pour tout ce qui est non pris en

charge par la sécurité sociale!!

nous ne guérissons pas nos patients,nous commerçons nos

talents pour leur procurer du bien être....

Quelle conception moyen-âgeuse!

mais telle est la réalité du moment!!

 

Print

Chirurgie réparatrice, Vladimir mitz, TVA

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

La chirurgie esthétique a subi un renchérissement par une TVA  brutalement imposée de 20%

la chirurgie esthétique est pourtant réparatrice de complexes et de gêne personnelle, sentimentale et sociale!

En aucun cas ,il ne s'agit d'un commerce!(serment d'HIPPOCRATE)

De plus,même une injection légère peut conduire à des complications corporelles:il ne s'agit donc pas de vendre un bien matériel !!

 

Conséquence : la chirurgie esthétique  est une activité médicale et chirurgicale à visée thérapeutique! ,avec ses espoirs et ses désillusions.

Malheureusement, ce n'est pas la doctrine actuelle des autorités financières...

Definition de la chirurgie esthétique :

la chirurgie esthètique est une chirurgie réparatrice des formes et des structures

 corporelles déficientes,déformées ou altérées;

ces disgrâces ou complexes conduisent à une mauvaise acceptation de soi:

  • soit du fait d'une  anomalie congénitale
  • soit par la constatation d'un viellissement prématuré ou exagéré
  • soit  du fait d'un traumatisme abimant l'apparence
  • soit du fait de l'apparition de dégâts liés à un changement corporel

       voulu ou involontaire(amaigrissement massif,modifications post traitement

       médical,etc...)

 

La conséquence en est une tendance à la dépression ,à l'exclusion sociale,sentimentale ou professionnelle !

aucun médicament ne va relever un nez trop long!!

Pour mieux comprendre ce qui est en jeu,listons les principales opérations possibles:

Blepharoplastie : opération des paupières,paupières lourdes,poches sous les yeux,ptosis,rajeunissement du regard

Brachioplastie : lifting des bras,retendre les bras,bras lourds,bras épais,liposuccion bras

Amaigrissement massif, séquelles:tablier abdominal,cuisses flétries, body-lift,bajoues,ptose mammaire,plis du dos

Cruroplastie:lifting des cuisses,lifting intérieur cuisses,dermolipectomie des membres,retendre cuisses

Augmentation mammaire : prothèse sein,prothèses mammaires,implants mammaires,hypoplasie mammaire,atrophie des seins,prothèses PIP,aplasie mammaire,assymetrie mammaire

Chirurgie intime femme : plastie des petites lèvres,plastie des grandes lèvres génitales,hypertrophie lèvres génitales,hymenoplastie(réfection de virginité...)

Gynecomastie : seins masculins,hypertrophie seins homme,glande mammaire masculine

Injections : injections greffes dermograisseuses,lipofilling,liposculpture,acide hyaluronique,vistabel,botox,produits de comblement,surgiderm,juvederm

Lifting : lifting visage,lifting du cou,lifting cervicofacial,lifting temporal;SMAS,lifting biplan,lifting des bras,lifting des cuisses,lifting des fesses,lifting du pubis,lifting des seins

Lipolift : liposuccion du cou,degraissage du cou,lifting du visage et du cou

Liposuccion : dégraissage,lipo du cou,lipo du ventre,lipo pneu abdomen,lipo culotte de cheval,lipo bras,lipo mollets,lipo chevilles,lipoflancs, lipo gynecomastie

Microchirurgie main : canal carpien,nerfs,déformation doigt,arthose mains,rajeunissement mains,lipofilling mains,maladie de Dupuytren

Plastie abdominale : tablier abdominal,diastasis,abdominoplastie,minilift abdominal,vergetures abdomen

Plastie mammaire : réduction mammaire,hypertrophie mammaire,assymetrie mammaire,seins tubéreux,grands mamelons,mamelons élargis,mamelons

protubérants,mamelons invaginés,reconstruction  mamelons,aréole,mastopexie, ptose mammaire,seins tombants,seins vidés,mamelons excentrés,plastie peri-

aréolaire,PAM(plaque aréolo-mamelonnaire)

Prothèse de mollet : atrophie mollet,polyomyélite séquelles,mollets filiformes,lipofilling,prothèse silicone mollet

Reconstruction du sein :

sequelle cancer du sein,prothèse interne sein,prothese silicone,implant mammaire,prothese anatomique,réparation sein,lambeau grand dorsal,TRAM(lambeau pediculé

abdominal),DIEP(lambeau abdominal par microchirurgie) lipofilling,greffes dermograisseuses,symmetrisation sein

Retouche esthetique :

reprise d'opération antérieure non satisfaisante,récidive,complication post opératoire,échec chirurgie, nez secondaire

Rhinoplastie : opération du nez,rhinoseptoplastie,cloison nasale,pointe du nez,rhinophyma(nez trop acnéique),nez menton,profiloplastie,nez plongeant,nez dévié,bosse nasale

 

Print

Lifting visage, lifting cou, smas

Posted in Non catégorisé

le lifting du cou,souvent demandé ,est une bonne

réponse à certaines injustices génétiques,ou bien

quand le visage est marqué par les coups du sort!

ci dessous une vidéo pour montrer ce qui est possible

d'obtenir grâce au lifting biplan que j'ai mis au point en

séparant le traitement du SMAS+PLATYSMA et de la

peau!

Le microlift est une nouvelle technique plus douce qui

permet

une amélioration conséquente du vieillissement

débutant du

visage

microlift par vladimir mitz from mitz vladimir on Vimeo.

le vieillissement du visage n'est pas seulement une descente prématurée des chairs,véritable descente au enfers de l'apparence ! :

reliées en profondeur par des connexions vitales(artères,nerfs,veines,lymphatiques,etc...,les structures du visage subissent un mécanisme de descente et rotation,bien analysé depuis les travaux en IRM;

la réparation va donc consister en :

  • 1)remonter et replacer les structures profondes(le SMAS de vladimir MITZ) selon des vecteurs personnalisés
  • 2)retendre harmonieusement les tissus cutanés et sous cutanés
  • 3)degraisser par lipolift les amas exagérés
  • 4)remplir de graisse autologue(prise sur le ou la patiente) les zones atrophiées ou trop creuses
  • 5)traiter par acide hyaluronique les fissures de surface(sillons nasogéniens,plis d'amertume,levres amincies)
  • 6)polir la peau craquelée(dermabrasion douce mieux que le laser!!)

donc un programme ambitieux,quasi architectural de rénovation adaptée à chaque cas particulier!!

rassurez vous!! 

effectué par de bonnes mains compétentes,les liftings de ce type donnent une immense satisfaction aux patients:

préservation du naturel et restauration  de l'apparence juvénile sont ainsi possibles avec des risques minimes(hématomes,infection,asymétrie.... à combattre par une technique rigoureuse!!)

des gestes plus modérés(microlift,mini lifting,lifting segmentaire,lifting du cou,lifting temporal,lifting facial supérieur,etc...) sont utiles chez les patientes qui veulent attaquer le problème tôt,dès que les premiers signes débutants de vieillissement apparaissent!

ces microlifts qui consistent en un geste limité sur la peau et sur le SMAS permettent une mise au propre du visage par une opération aux suites simples!

de plus,un rajeunissement des  paupîères peut s'avérer utile :là encore,une technique ajustée ( blépharoplastie des paupîères supérieures et/ou inférieures) peut être envisagée,en même temps,ou séparément!

smas 1.jpg - 100.67 Kb

Print

chirurgie esthetique augmentation du menton en chirurgie esthétique

Written by Vladimir mitz. Posted in Non catégorisé

Augmentation du menton en chirurgie esthétique

menton.jpg - 244.28 Kb

 

Une étude récente de l'ASAPS (US) montre que les opérations esthétiques les plus fréquentes sont la liposuccion,l'augmentation mammaire, et la rhinoplastie; mais l'opération surprenante qui a augmenté le plus en 2010 et 2011 a été l'augmentation du....menton !!!

Celle ci a cru de 70% d'une année  sur l'autre !!

Pas d'autre explication valable... si ce n'est un désir de paraître plus volontaire,ou d'avancer  le menton pour retendre cou un peu fripé !!

cette augmentation se fait soit au cours d'une profiloplastie(regardez mes vidéos you tube:  profiloplastie,ou les sites rhinoplasties vladimir mitz),soit par utilisation d'implant mentonnier en silicone ou en céramique poreuse;

je prefère l'implant siliconé qui dure quasiment toute la vie,et qu'on peut facilement implanter par l'intérieur de la bouche,en incisant la gencive au devant des dents du bas;

d'autres collègues prefèrent scier et avancer la pointe du menton osseux(mandibule)mais c'est un geste moins léger!!

La profiloplastie est une opération vedette de toute la chirurgie esthétique, car elle permet de modifier astucieusement le profil du visage en agissant conjointement sur le nez et le menton;

voici un film que vous verrez en cliquent sur ce lien:


profiloplastie ,opération combinée nez-menton... par docmitz

Print

lipofilling esthetique-autogreffe de graisse lipostructure,augmentation mammaire écologique ?

Posted in Non catégorisé

lipofilling,Autogreffe de graisse, lipostructure,augmentation mammaire écologique ?

Chirurgie esthetique

Autogreffe

Patiente opérée par mastectomie totale

blog_2

 

En 2011,les autogreffes de sa propre graisse (souvent appellées lipofilling)sont très à la mode!!

depuis la fin du 19 è siécle,de nombreux chirurgiens-surtout germaniques-ont accompli des transferts de lipomes ou  de tissus graisseux d’un endroit à l’autre du corps;

puis cette technique fut oubliée,voire rejetée jusqu à Y. G. ILLOUZ la réinvente dans les années 1980;

la technique du lipofilling a été explorée,puis raffinée par l”américain S.COLEMAN(adepte d’une centrifugation préalable),importée en france par GUY MAGALON à marseille dans les années 1990;il réalise des microlipofillings!

dans les années 1985 ,avec R. VILAIN  mon patron de chirugie esthetique à l’hopital BOUCICAUT,(aujourdh’hui vendu par l’assistance publique),nous avions developpé une méthode simple  sans centrifuger la graisse,pour la regreffer immédiatement dans les pertes de substance profondes des membres;lipofilling réparateur par conséquent!

P.FOURNIER,chirurgien parisien,a popularisé une méthode de lipofilling de son invention pour recueillir la graisse apres aspiration à la seringue;

aujourdhui,de nombreux auteurs recourent à la greffe de graisse autologue(lipofilling) pour réparer un sein  apres cancer;

mais il reste des doutes sur le devenir à tres long terme de ces greffes massives dans le sein:

   
   
Print

Liposuccion grâce au laser : la chirurgie esthetique au lance flammes!!

Posted in Non catégorisé

Liposuccion  grâce au laser : la chirurgie esthetique au lance flammes !!

news_3  

Vaporiser la graisse avant de l'aspirer est devenu possible,techniquement!

le but de cette manoeuvre est de faciliter le travail du chirurgien,qui peine parfois à extraire des graisses profondes très dures,comme elle de la bosse dite du "bison",à l'arrière du cou;déjà autrefois ,l'utilisation d'ondes ultrasonores surpuissantes tentaient la même idée!

mais ces agents physiques astucieux furent délaissés,voire interdits,par les autorités sanitaires...


les raisons invoquées sont des accidents graves de brûlures et de perforations des tissus de couverture de la graisse profonde !

 mais l'emploidu laser avant d'aspirer la graisse  reste autorisée: certains chirurgiens à l'étranger adorent cette méthode ,qui facilite l'acte opératoire,et fait ésperer une certaine contraction de la peau par remaillage thermique des fibres de collagène!

En fait,la grande majorité des chirurgiens pratiquant beaucoup de liposuccions reviennent à une action manuelle,directe et très précise.

Chirurgie esthetique

Print

chirurgie esthetique une belle Augmentation mammaire : oui,mais comment??

Posted in Non catégorisé

Une belle Augmentation mammaire : oui,mais comment ??

news_1  

 Avoir une belle poitrine,le rêve féminin par excellence!c'est possible,mais pas forcément facile:car chacune d'entre vous présente un problème différent,sur un torse plus ou moins assymétrique,avec des exigences fort variées!!

Chirurgie esthetique
Print

chirurgie esthetique:A propos de ce site

Posted in Non catégorisé

Bonjour,

il s’agit du site historiqyue du Docteur Vladimir Mitz, chirurgien esthétique à Paris,75006

j'essaie de le rendre actuel,pertinent,et de conserver  l'humour necessaire!!

 

Souscrire au blog du Docteur Vladimir Mitz par Email

en cas de soucis post opératoires, consulter deux sites d'aide:

1)http://www.sos-chirurgieesthetique.com/

2)www.assistance-chirurgie-esthetique.com/

 

Vous trouverez ici des informations renouvelées concernant mon activité de chirurgien esthetique,plastique et réparateur;

par mail,par commentaires  et tout moyen moderne,vous pourrez  me joindre !:

 par mail par exemple, grâce à la page ‘Contactez-moi’ ou au formulaire ci-dessous.

Enfin mon site principal est :htpps://vladimir-mitz.com

  

Ce site a été optimisé pour les navigateurs conformes aux standards de l’internet • pour Windows : Firefox, Internet Explorer 8, Opera • pour Linux : Firefox, Konqueror, Opera… • pour MacOSX : Camino, Firefox, Opera…

Ces navigateurs sont gratuits, téléchargeables et disponibles dans la langue de votre choix ; voir liens ci-après :  Camino Firefox Microsoft Internet Explorer 8 Opera

  

vos commentaires seront précieux pour améliorer ce site,dédié à une pratique honnête, conviviale et passionnée de mon métier trop mal considéré par nombre de médias,et critiques de tout poil et de toute obédience!

 

La chirurgie esthetique est en ébullition permanente:

nouveautés plus ou moins révolutionnaires,bataille d'images plus ou moins éthiques,recherche de clientèle apparemment concurentielle,il devient difficile de garder un équilibre entre information et balises de signalisation miroitantes!! 

 

.

Si vous souhaitez me contacter, utilisez le formulaire en suivant ce lien : CLIQUEZ ICI

 

 

Print

chirurgie esthetique :la Brachioplastie

Posted in Non catégorisé

 

LES BRACHIOPLASTIES

 

principes:enlever la peau excédentaire par des excisions astucieusement camouflées,enlever la graisse par liposuccion ou sculpture chirurgicale parfois;

 

dans certains cas favorables,j'ai développé la brachioplastie intraxillaire,où la cicatricec est limitée à l'intérieur de l'aisselle,donc complètement cachée:possible si la circonférence du bras n'est pas trop flétrie!


chirurgie esthetique : la Brachioplastie

Brachioplastie axillo humerale (avant)

 
la Brachioplastie

 

Brachioplastie axillo humerale (après)

 

leplus souvent,il faut associer à la brachioplastie intraaxillaire,une cicatrice le long du bras,pour enlever l'excédent circonférentiel;

la cicatrice,cachée par les bras, le long du torse, sera laide et rétarctile de douze à dix huit mois!!

Brachioplastie

complications:

 

infection,suintements ,désunion de la cicatrice;rien de tout cela n'est vraiment méchant:on traite efficacement,et tout rentre vite dans l'ordre;

difficultés:obtenir une belle cicatrice à peine visible,et conserver une bonne symétrie!

 

opérations associées fréquentes:toutes les autres opérations après amaigrissement massif

Docteur V. MITZ

 

Print

chirurgie esthetique sein:Augmentation mammaire (prothèses)

Posted in Non catégorisé

 

Thumbnail image   Thumbnail image

superbe opération,une des plus belles de toute la chirurgie esthétique!

  

définition:

augmentation mammaire à l'aide de  prothèses mammaires ,remplies de gel  de silicone ultracohérent,ou de sérum physiologique si allergie  reconnue au silicone

  

forme des prothèses

 rondes plus ou moins projetées

anatomiques(plates du haut comme des seins de vieille)

élargies

asymétriques(une pour la droite,une autre pour la gauche)

  

paroi des protheses:

multicouches

hyperrésistantes

lisses ou texturées

veloutées ou filamenteuses

  

alternatives

  

greffes de votre propre graisse(danger pour esthétique,car risques de calcifications trompeuses de cancer à long terme)

aspiration du sein pour l'expandre(methode brava) puis remplissage par graisse(methode écolo mais à l'avenir incertain...)

  

voie d'abord

  

axillaire (quasi invisible,dans le pli du sommet),ma préférée

sous mammaire(bien si petite ptose déjà)

périaréolaire(pratique pour contrôler mieux la position)

sousmamelonnaire(petite prothèse ou gonflable seulement)

  

position

rétromusculaire:idéal si thorax désertique,peau mince;mais seins restant écartés,et qui  grimpent quand le muscle pectoral se contracte;douleurs+++

prémusculaire  rétroglandulaire:idéal si peau épaisse,et déjà un peu de poitrine;résultat très naturel,mais évitez de gros volumes qui accentuent la ptose naturelle

  

durée de vie des prothèses actuelles:

  

ruptures possibles sur mammographies de conrtôle après 8 ans

espérance raisonnable 15 ans ,peut être plus en fonction de la qualité de fabrication

  

complications

hématome post op immédiat :reprise dans les 6 heures

infection de la prothèse :reprise précoce mais la dépose de la prothèse peut être la solution de sécurité;remise d'une nouvelle prothèses après 4 mois

 

 bien plus tard ,après 2 mois:

coque (devenue rare)  2% des cas

vagues(prothèses molle  sous peau flasque)

asymétrie , à corriger si importante

prothese bloquée en hauteur:reprise pour la libérer

 

 

conclusion:génial si chirurgien habile,reponsable,et pas amateur de gogo girls!! 

 

 

 

Augmentation mammaire

          

Prothèse mammaire : formes diverses

Il n’y a donc pas une prothèse exceptionnelle mais un choix important qui doit être déterminé par de multiples considérations locales et bien entendu en tenant compte aussi des désirs personnels de la patiente.

Au chirurgien de savoir respecter cette demande, de ne pas mettre des prothèses trop volumineuses ou trop petites. Plus la prothèse est volumineuse plus il faudra distendre la peau, sectionner des attaches entre la glande mammaire et les tissus plus profonds.

Par ailleurs,les protheses remplies de sérum physiologique sont un peu en défaveur ;

certes,elles ne font courir aucun risque sérieux ;mais le risque de dégonflement et la survenue de vaguelettes aux mouvements brusques jouent contre leur emploi preferentiel !

Position retromusculaire ou retroglandulaire ?

La position rétro musculaire (en arrière du muscle pectoral) garde encore certains adeptes, et peut être utile dans certains cas où il y a une aplasie totale de la poitrine chez des femmes assez osseuses.

Le plus souvent nous implantons les prothèses en position rétro glandulaire, ce qui donne un résultat stable à long terme et naturel ? au contraire de la position rétro musculaire qui demande plus de temps pour devenir jolie.

La durée de vie de ces prothèses est considérablement élevée par rapport à autrefois ; si on parlait de 10 ans de validité dans les années 90, on parle maintenant de 15 à 25 ans en fonction des réactions individuelles à la prothèse.

 

 

Augmentation mammaire : complications: vagues et retournement

Les complications existent, la plus redoutable étant l’infection post-opératoire ou une asymétrie de position liée à une asymétrie thoracique plutôt qu’à une erreur d’implantation. Les coques sont devenues extrêmement rares ; on observe maintenant beaucoup plus souvent un phénomène de vagues qui est lié au fait que la prothèse  n’est pas suffisamment remplie : des vaguelettes se devinent à la partie supérieure du décolleté lié au fait que la peau est moins tendue en face de la prothèse, surtout quand la patiente se penche en avant.

Dans d'autres cas, la prothèse ne colle pas aux tissus (ce qui est plutôt très bien!) mais elle peut se retourner , le devant passant derrière, ce qui déforme la poitrine; la remise en place se fait en consultation sans avoir besoin d'opérer!

 

vagues après prothèses mammaires: vidéo dailymotion=http://dai.ly/x25mz14


Replacement correct d'une augmentation mammaire retournée:vidéo dailymotion=http://dai.ly/x19y763

 

Greffons dermograisseux,ou liposculpture,ou lipofilling

 

Des solutions existent à type de remplissage par des greffons dermo graisseux sous cutanés ; lorsque cette situation devient intenable, au pire on doit envisager le remplacement des prothèses initiales par des prothèses beaucoup plus remplies : elles présentant l’inconvénient d’être plus ferme. Quoiqu’il en soit l’implantation de prothèses mammaires chez une femme qui a une insuffisance congénitale, ou après grossesse, reste une opération remarquable dans ses résultats physiques et psychologiques : les patientes disent « magiques » !!

Elle retrouvent une meilleure assurance, et se libèrent beaucoup plus dans leur intimité!Chaque séance d lipofilling augmente le volume mammaire d'un demi_bonnet;

voici une vidéo montrant le résultat après lipofilling en 2 fois:   http://dai.ly/x3g7huk

 

 

Protheses mammaires PIP

Alerte protheses PIP

Recemment ,une firme de protheses mammaires(PIP)a fait beaucoup de soucis aux porteuses de certains lots de leurs produits :les protheses pip peuvent être retirées  avec prise en charge sécu,mais  sans panique :une mammographie et écho préalable sont indiquées.
Ainsi,la construction d’une nouvelle poitrine est devenue sûre et formidablement efficace à condition de se confier à un praticien compétent !

Print

chirurgie esthetique Injection de greffons dermo-graisseux-lipofilling

Posted in Non catégorisé

definition

greffe de graisse prise la ou vous en avez trop pour la placer en greffons de la taille de spaghettis la ou vous manquez de volume

   

 

principes

la graisse contient des adipocytes des fibroblastes,des cellules et du liquide interstitiel,avec quelques cellules du sang quand on préleve ;

des cellules souches graisseuses onrt de grandes capacités de régénération et de potentiel de transformation:mesdames,tout n'est pas bon à jeter dans vos surperflus adipeux!!

 

opération

préparation désinfection du  site donneur

anesthesie locale et infiltration

prelevement à la canule spéciale,ou par liposuccion douce,de cellules graisseuses calibrées de la taille de graines de couscous

préparation éventuelle des greffons:personnellement,je ne suis pas partisan de la centrifugation selon COLEMAN

préparation du  site receveur apres infiltration

multiforages doux pour créer les tunnels de récéption

mise en place des greffons (en forme de spaghettis rassemblant des cellules graisseuse calibrées)

Injection de greffons dermo-graisseux   mise en place des greffons dermo-graisseux

                                             Patiente opérée par mastectomie totale puis  reconstruite par lambeau + prothese interne+ gdg(greffedermograisseuse)

 

evolution

30 à 40% des cellules greffées survivent

d'où la necessité de refaire cette petite opération 2 ou 3 fois pour obtenir le résultat maximal

 

attention!!

si vous grossissez apres ,la graisse greffée peut aussi s'hypertrophier exagérément!!

 

mon expérience::

comblement du visage

réparation du volume des levres,des sillons naso géniens,des creux de la tempe,des séquelles d'accident,d'augmentation des pommettes et du menton,d'adoucissement du contour nasal,etc

 

comblement des trous apres traumatisme des membres,réparation des vagues sur prothéses mammaires,reconstruction du sein apres cancer,réparation de l'épaule atrophiée par polyo,agmentation fesses,etc

 

la graisse fait partie du marché commun de la réparation.!..

 

réparation de lipos mal faites ou irrégulières;,augmentation des fesses et des molletsl

Print

chirugie esthetique,chirurgie réparatrice:Nymphoplastie

Posted in Non catégorisé

 

la nymphoplastie reparatrice consiste à réparer des petites lévres intimes abimées par un traumatisme ou un accident

la nymphoplastie esthetique consiste à améliorer l'apparence des petites lèvres,souvent hypertrophiées:cela gêne en position assise,ou pour faire du vélo,ou pour l'intromission sexuelle!!,

la chirurgie reparatrice  des petites lèvres n'est pas un geste anodin:la fonction sexuelle doit être préservée sinon améliorée!!

la chirurgie esthétique intime  des petites lèvres est devenue très demandée,du fait de la sureexposition médiatique et journalistique de ces problèmes féminins!

la chirurgie esthétique du sexe de la femme n' a rien à voir avec la pornographie:c'est une prise de conscience contemporaine,équivalente à la revendication des femmes  africaines victimes de l'excision dans leur enfance!

la chirurgie reparatrice du sexe de la femme,notemment le désenfouissement du clitoris,mis au point par le formidable dr FOLDES,a permis à des milliers de patientes mutilées de retrouver une dignité et une vie sexuelle satisfaisante!

la reduction des petites lèvres,plus concernée dans cet article,est davantage l'apanage des européennes qui découvrent les possibiltés nouvelles de la chirurgie intime:association avec gonflement de la paroi postérieure du vagin par sa propre graisse,rétrécissement d'un vagin élargi par les accouchements de gros bébés,etc...

Certes ce sont les gynécologues et plasticiens interessés qui s'occuppent de ces problèmes;

nous en parlons maintenent beaucoup dans nos congres nationaux annuels.

chirurgie réparatrice : Nymphoplastie   Nymphoplastie

 vous voyez ci  dessus un résultat avant:/ apres réduction de petites lèvres hypertrophiées en aile de papillon!

  

  

,le sujet m’a intéressé depuis les années 1970:à cette époque,j'ai même accepté de refaire une virginité à de jeunes femmes musulmanes,terrorisées avant un mariage devant toute une famille en attente du  drap rougi!!

aujourd'hui ,je trouve qu'il n'y a plus de place pour cette tromperie sociale et religieuse...

 

operation

 

hospitalisation :1 jour +nuit suivante

 

prise en charge sécu possible pour cas extrêmes

anesthesie locale complétée par  générale

dessin de l'excédent

on enleve le trop

coagulation,hémostase

sutures résorbables bien  serrées

vaseline sur la plaie pour décroûter

petite garniture

 

lever précoce

puis brumisations répétées d'eau minérale

séchage au séchoir tiede

 

fonctions naturelles reprises dès le lendemain

dégonflement à 21  jours(chute des fils)

reprise des activités sexuelles à 6 semaines

 

complications

hemorragie de sang rouge:reprise immédiate au bloc

suintements,infection locale:crème antibiotiques et corticoide

désunion,ouverture de la plaie:attendre cicatrisation spontanée ,retouche éventuelle sous locale à 6 mois

 

cicatrices rouges et hypertrophiques:creme cortisonée.

 

Nymphoplastie  

.on enleve au delà du trait bleu,comme dans une circoncision masculine!

 

 

Docteur V. MITZ

 

Print

chirurgie esthetique:Rhinoplastie (nez, menton)

Posted in Non catégorisé

Rhinoplastie,rhinoplasty, operation du nez , profiloplastie, ou changement du profil du visage


OPERATION DU NEZ ET DU MENTON COMBINEE

Rhinoplastie_Avant_Apres_1

 

Rhinoplastie_Avant_Apres_2

   

rhinoplastie

 

opération extraordinaire,une des plus anciennes de notre métier!!

changement subtil et affirmé du nez,parfois de la personnalité,notemment si on combine changement du nez et modification simultanée du menton!!(profiloplastie)

Rhinoplastie : principes et techniques


rhinoplastie primaire :le plus souvent: rémodeler un nez qui est bossu,convexe,dévié trop grand, projeté, tombant, à pointe pulpeuse ou à la racine large,etc...

en Asie, par ajout d’implant,afin de l'agrandir,de redessinner une arête,de remonter une pointe

 

rhinoplasties secondaires: reprendre et réparer un nez déjà été opéré ,traumayisé par un accident,ou malformé à la naissance(fente labiopalatine) .

ma technique

 

étude préop par simulation ordinateur et photos argentiques noir blanc retravaillées

anesthesie générale avexc intubation et packing

incisions endonasales pures(je déteste la cicatrice des voies ouvertes columellaires)

diminution des cartilages de la pointe,recueillis et préparés pour être regreffés ailleurs

enlevement du smas nasal

lbération os et cartilage du dos du nez

abaissement de la muqueuse nasale préservée

ablation de la bosse en sculptant(je garde la bosse pour la retailler et m'en resservir)

fracture prudente des os propres du nez pour pouvoir les rapprocher

diminution de la cloison qui fait plonger le nez

redressement éventuel de la cloison

gestion chirurgicale des cornets s'ils obstruent le passage de l'air

reinclusion et greffes de cartilage pour réaliser une ligne d'arête prédéterminée

sutures endonasales résorbables

méches endonasales en dérivé d'algue(enlevées le lendemain matin)

stéristrips de contention

réinclusion de la bosse ostéocartilagineuse nettoyée et préparée ,au devant du menton,si décidé avant d'opérer

plâtre pour 7a 10 jours

hospitalisation:une nuit

dégonflement en 15 jours

bon résultat à 6 mois

dégonflement de la pointe: parfois 12 à 18 mois

 

Rhinoplastie secondaire

 

concept de réparation maximale en utilisant vos propres tissus:cartilage de la cloison,de l'anthélix(oreille)

grefe osseuse iliaque(hanche en avant)ou on a 2 nez osseux en réserve!bon pourles nez écrasés des boxeurs...

exceptionnellement,utilisation de silicone:implant astucieux de SHIRAKABE,mis au point au JAPON pour cprriger les nez aplatis de certains asiatiques

parfois,correction pa injection d'acide hyaluronique dense,si défauts minimes(voir site rhinoplasties-vladimir-mitz)

Rhinoplastie médicale avec injection

https://www.dailymotion.com/video/x6zbwke

cloison nasale

 

sa déviation n'est pas forcémént une catastrophe:seule un étude approfondie par un scanner peut montrer si un geste chirurgical s'impose:il y a des déviations dites providentielles,qui laissent l'air passer:tout geste chirurgical idiot entraine gêne et non amélioration;

attention aussi si on se trouve devant des polypes sinusiens,ou devant une muqueuse nasale hyperréeactive et allergique:opération pas toujours efficace,car récidives!!traitement médical+++

simulation ordinateur

 

je suis pour:elle permet un dialogue fructueux avec le patient;on aura pas forcément le réultat imagé,car la cicatrisation naturelle déjoue nos crayons et souris,mais les patients le comprennent bien:ils veulent une image,une idée de note projet,et l'informatique moderne le permet

 

Rhinoplastie : anesthesie générale

necessaire car:

1)il faut opérer en tension basse pour diminuer le saignement:contrôle anesthésique très pointu!!

2)j'utilise l'endoscopie nasale peropèratoire,nécessitant immobilité parfaite;ça prend du temps:une locale ne maintient pas le patient assez au calme

 

les retouches de rhinoplasties

5% de mes patients justifient une retouche après 1 an;

la retouche fait partie intégrante de notre proposition thérapeutique

la clinique a établi un tarif retouches plancher pour npas pénaliser les patients

la retouche peut être simple:petit coup de râpe sur des irrégularités,symmétrisation d'une pointe cartilagineuse,dégraissage d'une pointe qui reste épaisse,etc...

la retouche peut être très complexe:restructuration de cloison,grefe d'apposition pour nez ensellé,correction d'un nez de cocainomane,etc...

ine retouche de ma responsabilité:pas d'honoraires chir;retouche payante si fantaisie du patient!

 

profiloplastie

 

incision dans le pli gingival;à la lèvre inférieure

incision donc invisible

décollement préosseux

mise en place de la bosse nasale préparée ou d'un implant spécial

sutures étanches

petit pansemnt de contention pour10

 

si ostéotomies, ( inciser l’os de la mâchoire inférieure,) opération plus complexe

 

 

les résultats des profiloplasties sont remarquables,naturels,enthousiasmants!!

mais décision délicate à prendre au départ avec le chirurgien.

 

Rhinoplastie : à quel âge se faire opérer ?

 

des collègues ont opéré des nez géants des l'âge de 13 ans!

pour ma part je pense que apres18 ans c'est possible sans problèmes

si complexe majeur,avec retentissement scolaire et apres consensue familial,opérer a 16 ans est possible en tranquillité

 

Rhinoplastie :pointe du nez seulement ?

 

demande fréquente et très justifiée,la diminutiond'un nez à pointe épaisse,globuleuse,qui pend mal la lumiere,est sur les photos et vidéos est très valable:simple abord endonasal et diminution des cartilages fessus qui donnent au nez son caractère trop joufflu!!

résultat treès beau à 1 an post opératoire